Montagne verdoyante
Écologie

Définition de éco-lodge

Aussi appelé éco-hébergement, un écolodge est un logement qui sert à abriter les touristes, avec pour principal avantage la préservation de l’environnement.

En effet, cette forme d’habitat respecte fondamentalement les critères de préservation de la nature.

Toutefois, au-delà de ce souci de préservation de la nature, les ecolodges offrent en général beaucoup d’autres possibilités. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur l’ecolodge.

Ecolodge : définition

Un ecolodge se présente comme une forme de logement servant à accueillir des touristes. Ce terme issu de l’anglais se compose de deux mots : « eco » qui renvoie à l’écologie et « lodge » qui désigne un logement de touristes. Dans ce cadre donc, une ecolodge se positionne comme étant un lieu accueillant des touristes et qui est assez viable sur le plan économique.

En outre, cet habitat s’intègre dans l’environnement naturel qui l’entoure. L’idée principale étant de baisser autant que possible les impacts négatifs relatifs à l’activité touristique.

Il faut noter par ailleurs que ce type d’habitat est partie intégrante du mouvement de l’écotourisme encore appelé, tourisme responsable. Pour qu’un logement touristique soit considéré comme ecolodge, il doit répondre obligatoirement à certains critères préalablement définis.

Selon The International Ectourism Society (TIES), l’ecolodge est une étiquette que l’industrie du tourisme a mise en exergue pour qualifier un gîte touristique qui dépend de l’environnement naturel et qui respecte les normes de l’écotourisme. Un label spécialisé est chargé de surveiller la définition de ce qu’est un écolodge.

En outre, un tiers indépendant ou l’État dans lequel se trouve cet habitat peut se charger de la certification. Par exemple, en France, les Gîtes de France ont lancé un label dénommé « Ecogîtes » qui est pour les logements loués à des particuliers.

Les principes à respecter sont alors les suivants.

  • Respect de la préservation de la faune et de la flore locale.
  • Privilégier l’économie locale.
  • L’initiation de la clientèle touristique et des employeurs au respect de l’environnement.
  • La limitation de l’impact que peuvent avoir les déchets sur l’environnement.
  • La consommation de manière maîtrisée de l’énergie tout en privilégiant les circuits locaux et les sources d’énergie renouvelables.
  • Une ecolodge doit impérativement s’insérer dans son milieu, c’est-à-dire à partir de la conception du logement, ensuite lors de la construction et enfin, pendant l’exploitation finale.

En général, c’est une infrastructure qui comprend entre 5 et 75 chambres et qui a une viabilité financière. Elle est en outre construite dans une parfaite harmonie avec la nature et n’a aucun impact négatif sur l’environnement. L’ecolodge protège donc les espaces environnementaux qui sont très fragiles.

Cependant, ces normes listées plus haut ne sont que des principes généraux définissant ce qu’est un ecolodge.

Où trouver un ecolodge ?

On peut trouver ce type de logement dans toutes les parties du monde. Les pays qui en proposent le plus sont ceux qui reçoivent régulièrement et annuellement un nombre élevé de touristes. En général, ce sont des particuliers qui construisent ce type d’habitat.

Ces particuliers ont en commun les soucis de préservation de l’environnement à travers une forme de tourisme plus regardant sur les aspects liés à la protection de la nature.

La France abrite des dizaines d’ecolodges. Vous pourrez trouver des services différents selon l’ecolodge que vous choisissez. Chaque ecolodge est différent de l’autre de par le type d’hébergement, le cadre, etc.

J’ai d’ailleurs écrit un top 8 des meilleurs eco-lodge de France.

Toutefois, il est plus facile de trouver un ecolodge dans les zones dont les températures sont en général plus élevées. Ce qui est assez compréhensible puisque dans ces zones, il n’est pas nécessaire de recourir au chauffage de l’eau. On en trouve néanmoins dans certains pays jouissant de basses températures comme l’Islande.

Quel type de clientèle pour les ecolodges ?

En général, les Japonais ainsi que les Américains bénéficient souvent d’un pouvoir d’achat assez conséquent.

Ils sont par conséquent plus enclins à dépenser de l’argent pour un séjour dans un ecolodge de grand standing. Toutefois, on remarque que les Français, les Allemands ou encore, les Australiens ont un plus grand goût de l’aventure.

En effet, ces derniers ont plus tendance à opter pour le tourisme communautaire.

Ce qui donne une meilleure répartition des bénéfices. Les destinations vierges constituent un marché très porteur.

Aujourd’hui, on remarque que les géants du tourisme commencent à manifester un réel intérêt pour l’écotourisme de manière générale ainsi que pour les bénéfices qu’ils peuvent en tirer.

La principale clientèle visée se compose en général de touristes dont le niveau de revenu est plutôt élevé.

En effet, ces touristes sont souvent originaires des milieux urbains et cherchent à se reposer dans un environnement atypique. Cette nouvelle tendance dans le milieu touristique comporte de nombreux avantages aussi bien pour l’environnement que pour les populations des pays qui reçoivent un plus grand nombre de touristes.

Les avantages de l’ecolodge

L’un des principaux avantages est sans doute la possibilité que l’ecolodge donne aux touristes de profiter d’un environnement sain et vierge.

En effet, de nombreux ecolodges sont construits au milieu des régions hautement préservées, voire protégées.

Une opportunité certaine de pouvoir passer la nuit au milieu d’une nature extraordinaire. Nombreux sont les clients qui se réjouissent de trouver un calme et une sérénité qu’ils n’ont jamais connus dans les grandes agglomérations trop animées.

Un autre avantage, les ecolodges se contentent rarement de proposer un simple hébergement aux touristes.

En effet, les propriétaires de ces habitats adorent généralement partager l’amour pour la région où se trouve le logement ainsi que leur engouement pour sa protection. C’est dans ce cadre que plusieurs activités sont proposées.

Certaines de ces activités peuvent ne rien avoir avec la région, mais elles donnent l’opportunité aux touristes de se ressourcer.

Ce type d’habitat permet donc au touriste de communier avec la nature. Il se rend donc compte que tout est lié : les hommes, les animaux, et les végétaux.

Un tourisme plus respectueux

Au-delà d’être des bâtiments respectueux de l’environnement, les ecolodges représentent une alternative au tourisme traditionnel. Ce dernier est considéré comme étant l’une des causes majeures de la pollution dans le monde. Il était donc nécessaire de proposer une autre forme de tourisme qui met en avant les considérations d’ordre environnemental.

Toutefois, ce concept est différent des établissements dits écologiques ou encore, verts. En effet, l’ecolodge se distingue plus particulièrement par son engagement dans la préservation de la faune. Il peut aller jusqu’à inculquer une certaine éducation aux écosystèmes environnementale aux différents visiteurs.

Par ailleurs, il propose également des menus originaires de la culture locale. Ainsi, les différents acteurs de la vie professionnelle locale tirent avantage de ce type de tourisme. Il s’agit par exemple, des artisans et des agriculteurs.

Il faut aussi noter que le tourisme ne participe pas seulement à la pollution de la planète. En effet, il participe également à la modification profonde de certains pays de tourisme, certaines régions, des paysages, sans oublier, les traditions culturelles des populations.

En général, lorsqu’une tradition est mise en avant pour attirer les touristes, celle-ci est déjà vouée à la disparition ou à l’altération. C’est dans ce cadre que les ecolodges se présentent comme la solution permettant de couper la poire en deux.

Il est ainsi fréquent de devoir marcher plus d’une vingtaine de minutes pour trouver un logement de ce type pour une seule raison : les populations de la zone ne souhaitent pas détruire une partie de la forêt pour la construction d’une route menant au site.

Enfin, il faut noter que l’ecolodge présente certains inconvénients liés notamment à un défaut de confort. Il est aussi possible de trouver des chambres qui ne disposent pas de douche. Par ailleurs, l’électricité peut être rationnée que la nourriture manque de variété.

Toutefois, ces inconvenants ne sont pas partagés de manière unanime sur tous les sites. Dans tous les cas, les ecolodges occupent de nos jours une place grandissante dans l’économie du tourisme.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *